ostéopathie

Définition de l’ostéopathie

Selon à qui vous demandez l’ostéopathie peut avoir une définition différente. Dans cet article nous vous partageons quatre définitions de l’ostéopathie.

Définition selon l’OMS

L’ostéopathie (également dénommée médecine ostéopathique) repose sur l’utilisation du contact manuel pour le diagnostic et le traitement. Elle prend en compte les relations entre le corps, l’esprit, la raison, la santé et la maladie. Elle place l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et la tendance intrinsèque de l’organisme à s’auto-guérir.

Les ostéopathes utilisent une grande variété de techniques thérapeutiques manuelles pour améliorer les fonctions physiologiques et/ou soutenir l’homéostasie altérées par des dysfonctions somatiques (les structures du corps), c’est à dire une altération ou une dégradation de la fonction des composantes concernées du système somatique : les structures squelettiques, articulaires, et myofasciales, ainsi que les éléments vasculaires, lymphatiques et neurologiques corrélés.

Les ostéopathes utilisent leur connaissance des relations entre la structure et la fonction pour optimiser les capacités du corps à s’auto-réguler et à s’auto-guérir. Cette approche holistique de la prise en charge du patient est fondée sur le concept que l’être humain constitue une unité fonctionnelle dynamique, dans laquelle toutes les parties sont reliées entre elles.

Définition selon le glossaire de l’ostéopathie

Le American Association of Colleges of Osteopathic Medicine a écrit le glossaire de terminologie ostéopathique. Dans celui-ci, nous pouvons y lire :

Ostéopathie. Terme historique. Ce n’est plus un terme préféré aux États-Unis. Voir médecine ostéopathique.

Glossary of Osteopathic Terminology, Third Edition, AACOM

A la section “médecine ostéopathique”, nous pouvons lire :

Médecine ostéopathique. Le terme préféré pour un système complet de soins médicaux pratiqués par des médecins avec une licence illimitée qui est représenté par une philosophie qui combine les besoins du patient avec la pratique actuelle de la médecine, de la chirurgie et de l’obstétrique. Met l’accent sur l’interrelation entre la structure et la fonction, et a une appréciation de la capacité du corps à se guérir.

Glossary of Osteopathic Terminology, Third Edition, AACOM

Définition de l’ostéopathie selon le ROF

Le Registre des Ostéopathes de France définit ainsi l’ostéopathie :

“L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé.”

Registre des Ostéopathes de France

Définition de l’ostéopathie selon son créateur

Andrew Taylor Still, fondateur de l’ostéopathie, raconte dans son autobiographie comment il en est venu à créer le terme “ostéopathie” :

J’ai écouté tous ceux qui pensaient que je devais nommer ma science, alors j’ai commencé à réfléchir à des noms, tels que l’allopathie, l’hydropathie, l’homéopathie et d’autres noms… j’ai conclu que je commencerais par le mot os et le mot pathologie, et pressez-les en un seul mot – Ostéopathie.

Autobiographie d’Andrew Taylor Still, Andrew Taylor Still

Vous vous demandez ce qu’est l’Ostéopathie ; vous regardez dans le dictionnaire médical et trouvez comme définition “maladie des os”. C’est une grave erreur. Il est composé de deux mots, osteon, signifiant os, pathos, pathine, souffrir. Les lexicographes grecs disent que c’est le nom propre d’une science fondée sur la connaissance des os. Ainsi, au lieu de “maladie des os”, cela signifie vraiment “utilisation”.

Autobiographie d’Andrew Taylor Still, Andrew Taylor Still

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email