Champ d'action de l'ostéopathie

Le syndrome du canal carpien

Définition

Le canal carpien est l’espace se situant à la base de la main compris entre les os et de la main et une nappe ligamentaire appelée “ligament annulaire antérieure du carpe”. Ce tunnel ostéofibreux permet le passage de plusieurs éléments musculo-tendineux (fléchisseurs des doigts) et nerveux, dont le nerf médian qui permet la sensibilité et la motricité d’une partie de la main et des doigts.

C’est la compression de ce nerf médian lors de sa traversée du canal carpien qui constitue le syndrome du canal carpien. C’est le plus fréquent des syndromes canalaires (1 % de la population), survenant trois fois sur quatre chez la femme (post-ménopause, fin de grossesse) ; bilatéral dans 50 % des cas, il prédomine du côté dominant et est reconnu en tant que maladie professionnelle (COFER, 2011).

Schéma du canal carpien
Schéma du syndrome du canal carpien

Symptômes

Les symptômes du syndrome du canal carpien se caractérisent par une douleur et des fourmillements, qu’on appelle ”paresthésies”, dans la main, le pouce, l’index et le majeur ainsi que dans l’avant-bras. Ces signes peuvent être exagérés lors de travaux manuels ou encore pendant la nuit. L’évolution de la pathologie peut amener les paresthésies à devenir permanentes et s’accompagnent d’une perte de force de la main et notamment du pouce.
Certains tests (tests de Tinel, Phalen, Phalen inversé) permettent de mettre en évidence la présence d’un conflit du nerf médian, autrement le diagnostic est recherché à l’échographie qui peut parfois montrer l’élément responsable de la compression.

Signe de Tinel
Test de Phalen
Test de Phalen inversé

Causes

Dans la plupart des cas, le diagnostic du syndrome du canal carpien est dit “idiopathique”, ce qui signifie que nous n’en avons pas déterminé la cause. Dans d’autres cas la cause peut être d’origine traumatique (séquelles de fractures, activité professionnelle), hormonale (grossesse, diabète) ou rhumatismale.

Traitement

Dans ses formes simples un traitement médical est indiqué associant l’utilisation d’une attelle la nuit et une injection de corticoïdes. Dans ses formes évoluées, le traitement chirurgical, consistant en la libération du nerf médian après section du ligament annulaire antérieur du carpe. Cette chirurgie est invasive et peut être à l’origine de raideurs et d’adhérences post-opératoires.

L’ostéopathie peut participer à l’amélioration des symptômes et de la qualité de vie du patient. En outre, les manipulations ostéopathiques peuvent également repousser la survenue de l’opération lorsque la pathologie n’est pas à un stade évolué.

Selon The Journal of the American Osteopathic Association, le traitement ostéopathique peut être utilisé pour étirer les tissus mous, libérer les adhérences tissulaires, éliminer le mouvement restreint des os de la main, réduire la pression “intratunnel” transmise au nerf médian, augmenter l’amplitude des mouvements et réduire l’œdème. Les améliorations résultantes de la circulation et de la fonction articulaire permettent la normalisation de la fonction nerveuse. Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour gérer le dysfonctionnement somatique dans diverses parties du poignet et de la main qui sont associées à la CTS (Siu G & al., 2012).

Trois ans plus tard, dans une étude également publiée dans The Journal of the American Osteopathic Association, menée sur 9 patients souffrant d’un syndrome du canal carpien, une équipe de chercheurs a pu observer une amélioration des symptômes à l’aide de questionnaires toutefois sans avoir d’influence objectivable sur la fonction et la morphologie du nerf médian, ce qui laisserait penser que le traitement ostéopathique n’agit non pas sur le nerf, mais peut-être sur des processus du système nerveux central.

Des études à long terme restent à réaliser pour mesurer et comprendre le fonctionnement de l’ostéopathie dans la prise en charge de cette affection, en attendant, elle semble constituer une option efficace et intéressante dans le parcours de soin du patient.

Si vous souffrez d’un syndrome du canal carpien, vous pouvez prendre RDV avec un de nos praticiens ostéopathes qui vous accueillera dans son cabinet et vous prendra en charge.

A lire également