OSTOS – Collectif d'ostéopathes

hallux valgus

Ostéopathie et hallux valgus

L’hallux valgus est la pathologie la plus fréquente de l’avant-pied et concernerait un peu moins d’une personne sur dix en France. L’ostéopathie est-elle une thérapie efficace pour la prise en charge de cette affection?

Qu’est-ce que c’est l’hallux valgus?

L’hallux valgus est une déformation complexe du premier rayon caractérisée par une déviation latérale du gros orteil (et peut passer ainsi au-dessus ou au-dessous du 2e orteil), une rotation du gros orteil, sa face plantaire regardant en dehors et l’ongle étant tourné vers l’intérieur et un métatarsus varus : le 1er métatarsien s’écarte en dedans.

Etiologie de l’hallux valgus

La cause de l’hallux valgus a été débattue pendant des années, mais est probablement associée : à une prédisposition génétique, aux frottements dans la chaussure l’un des principaux facteurs, d’autres déformations du pied telles que la pronation de l’arrière-pied et le pied plat, l’hypermobilitécontracture du tendon d’Achille et des troubles neuromusculaires comme la paralysie cérébrale et les accidents vasculaires cérébraux.

Prévalence

Il s’agit de l’affection du pied la plus fréquente. Aucune association n’a été faite entre l’hallux valgus et obésité ou encore le contexte professionnel. Les adultes sont plus souvent touchés que les enfants, bien que l’hallux valgus juvénile se produise. Les femmes sont diagnostiquées plus fréquemment que les hommes.

Conséquences de l’hallux valgus

La déformation de l’hallux valgus peut s’aggraver. Le gros orteil s’oriente de plus en plus vers le deuxième au point de le croiser ou de le chevaucher. Cette position entraine des frottements qui favorisent l’apparition de durillons et de corsqui vont favoriser la déformation des autres orteils en griffe. L’évolution se fait vers l’arthrose de l’articulation métatarsophalangienne, qui devient le siège d’inflammation fréquente et peut entraîner des épisodes de bursite et d’infection.

Prise en charge classique

Le traitement conservateur (adaptation du chaussage) n’a pas le pouvoir de corriger la déformation et est utilisé dans le but de réduire les symptômes de l’hallux valgus.  Le traitement chirurgical intervient lorsque les symptômes impactent trop la qualité de vie du patient et que le traitement conservateur ne suffit plus. L’intervention chirurgicale dépendra de la nature de l’hallux valgus, s’il est juvénile (MTP1 congruente) ou acquis (MTP1 subulée), et de sa sévérité.

Prise en charge ostéopathique

Dans un essai clinique randomisé mené en 2010 sur deux groupes de 15 personnes (1 témoin et 1 traité) semblent montrer que l’ostéopathie peut être efficace, du moins à court terme, pour les cas d’hallux valgus symptomatiques légers à modérés et être une option viable lorsque la chirurgie n’est pas encore indiquée. Néanmoins cette étude devrait être réalisée à plus grande échelle afin d’affirmer avec certitude l’efficacité de l’ostéopathie dans la prise en charge de l’hallux valgus.

Références

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email