Champ d'action de l'ostéopathie | Entreprise

L’ostéopathie en entreprise

Introduction

L’ostéopathie est en plein essor dans le domaine de l’entreprise, c’est une plus-value non négligeable permettant une croissance sur différents plans.

L’ostéopathie est une médecine manuelle préventive ayant pour but de redonner de la mobilité à des zones du corps qui en possèdent moins et de ce fait, soulager les douleurs ou de faire en sorte qu’il n’y en ait jamais. Il pourra agir avec des techniques la plupart du temps douces sur les articulations, les muscles, les ligaments (…) et a la possibilité de prendre une large gamme de motifs de consultations en charges, comme :

  • Les douleurs traumatiques.
  • Les troubles musculo-squelettiques (ou TMS) induits par l’activité professionnelle.
  • Les douleurs aiguës.
  • Les douleurs chroniques.
  • Certains cas de stress au travail.
  • Bilans préventifs.

L’ostéopathe apportera aussi par sa compréhension du problème, des conseils adaptés à chacun pour que chaque patient puisse lui-même améliorer sa qualité de vie et sa santé. Plusieurs articles retracent les bienfaits de l’ostéopathie en entreprise et son efficacité sur le bien être des employés. Il en existe également démontrant les diminutions de l’absentéisme et du nombre d’arrêts de travail.

Je vais évoquer ci-dessous les différents aspects socio-économiques en entreprise et l’apport de l’ostéopathie pour chaque point.

Les Journées perdues

Dans une vision globale du monde de l’entreprise, nous remarquons qu’il y a en moyenne 3 journées perdues par employé et par an en ce qui concerne les accidents de travail. Cette moyenne peut augmenter jusqu’à 5,5 journées par employé. Sans compter les arrêts de travail simples.

Depuis 2013, le nombre d’accidents de travail et de jours perdus ne cesse de croître.

Rôle de l’Ostéopathie

Sur ce simple aspect l’ostéopathie peut :

  • Améliorer la santé globale du patient, et donc sa qualité de vie au travail.
  • Diminuer ou faire disparaitre les douleurs existantes, laissant prédire une forte diminution des risques d’arrêt de travail ou d’accident de travail ayant pour origine la manutention.
  • Améliorer les capacités du corps à s’auto-guérir, permettant en cas d’arrêt de travail, une diminution de sa durée, limitant donc les impacts économiques.
  • Apporter des conseils durant les consultations, propres à chacun et permettant une automédication (par des étirements, échauffements, etc…).
  • Être disponible en cas de besoin, pour des questionnements divers et variés.
  • Mettre en place de consultations « d’urgence » en cas de douleur aiguë ou invalidante sur le temps de travail.

Les arrêts de travail

Taux d’arrêts de travail de plus de 4 jours

Au moins 90% des accidents de travail entrainent des arrêts de plus de 4 jours consécutifs. Les répercussions pour l’entreprise sont d’ordre:

  • Productif sur une période prolongée.
  • Financier par les indemnités à verser à l’employé et par son remplacement temporaire.

On ne dénombrait pas moins de 50 millions d’accidents en 2016 pour un coût total de plus de 3,6 milliards d’euros. Ce chiffre ne prend en compte ni les arrêts, ni les indemnités, ni les remplacements(…). Cette perte est calculée sur une base d’un salaire journalier de 72,50 euros, salaire médian selon l’INSEE.

Rôle de l’Ostéopathie

L’ostéopathie sur ces différents points pourra :

  • Apporter pour chaque collaborateur un suivi personnel de ses problèmes en prenant en compte ses antécédents.
  • Servir à potentialiser la productivité et le bien-être psychologique des collaborateurs du fait de la diminution des douleurs.
  • Effectuer des consultations au début de l’arrêt de travail pour traiter la cause au plus vite et éviter les arrêts de travail à rallonge.

Quelques chiffres supplémentaires

Quand on s’intéresse plus précisément aux arrêts de travail, nous remarquons que 53% sont dus à de la manutention, donc à des troubles musculo squelettiques (TMS) qui sont le domaine de prédilection de l’ostéopathe.

Les TMS sont des troubles de l’appareil locomoteur touchant les articulations, les muscles et les tendons et qui ont pour cause l’activité professionnelle.

Les TMS sont des troubles de l’appareil locomoteur touchant les articulations, les muscles et les tendons et qui ont pour cause l’activité professionnelle. Nous pourrions penser que par leur connaissance du métier, les CDI seraient moins touchés, mais ils représentent pourtant 3/4 des accidents.

Aucune tranche d’âge n’est épargnée et sont majoritairement touchés les jeunes travailleurs de 20-25 ans et les employés d’expérience séniors avec un pic pour les 40-50 ans.

Aucun texte alternatif pour cette image

Rôle de l’ostéopathie

L’ostéopathie pourra ainsi:

  • Permettre de mettre en place une dynamique préventive dans la réalisation de certains gestes ou certaines postures ainsi que le développement de routines articulaires et musculaires (ceci pourra se faire en interrelation avec les pôles sécurité, HSE et CHSCT).
  • Permettre une analyse des potentiels soucis dans l’ergonomie dans le but de diminuer les risques liés à l’activité professionnelle.
  • Permettre un gain économique non négligeable englobant tous les apports possibles dans chaque secteur d’activité.

Ci dessous une liste non exhaustive de ce que pourrait encore apporter l’ostéopathie à votre entreprise:

  • Diminution de l’absentéisme.
  • Diminution du temps de gestion du personnel.
  • Fidélisation des salariés et donc diminution du turn-over.
  • Amélioration du climat social.
  • Reconnaissance du salarié non liée à la rémunération.
  • Renforcement de l’attractivité de l’entreprise.
  • Amélioration de l’image extérieure de l’entreprise.
Aucun texte alternatif pour cette image

Aspect financier

Pour finir par un aspect plus économique, on estime qu’une entreprise moyenne de 100 salariés perd plus de 21 000 euros par an rien que pour les accidents de travail (sans prendre en compte les indemnités, remplacements, pertes de productivité).


Dernier point important mais non des moindres, celui de la tarification AT/MP. Elle est calculée rétrospectivement à partir des différents taux de sinistralité interne à chaque entreprise et a souvent une tendance légèrement croissante. Elle peut être à elle seule à l’origine d’une perte de centaines de milliers d’euros pour chaque magasin avec un retentissement proportionnel au nombre d’enseignes sur le plan national.

ostéopathie entreprise TMS

Rôle de l’ostéopathie

L’apport de l’ostéopathie et sa vision globale, permettrait sur le moyen terme une diminution du taux AT/MP (se reférer ci dessus) calculé annuellement. Cela profiterait à l’entreprise par la diminution de plusieurs pourcents et ainsi, l’économie de plusieurs centaines de milliers d’euros. Ceci ne sera possible qu’avec un suivi régulier, méthodique et en étroite relation avec les différents pôles de prévention et de sécurité.

Comment procéder ?

Le terme bilan décrit le fait que l’ostéopathe voit un collaborateur X fois sur une période donnée pour assurer un suivi régulier et préventif à son égard. A l’extérieur, un bilan ostéopathique se réalise tous les 4 à 6 mois.

Selon les contraintes subies par les employés de chaque convention, les besoins préventifs des collaborateurs peuvent être estimés à un bilan tous les 3 mois (maximum) offrant la possibilité de travailler avec une population allant de 350 à 460 collaborateurs approximativement. (Pour un seul ostéopathe à plein temps)


Gardons à l’esprit que ceci est calculé sur une base d’accidents de travail et maladies professionnelles sans prendre en compte les arrêts de travail ainsi que les pertes internes quant à la productivité, aux charges médicales, ainsi qu’à la diminution des performances dues aux douleurs avant ou après la période d’arrêt.


Tout ceci pouvant encore fortement alourdir les pertes économiques de l’entreprise.
L’apport de l’ostéopathie en entreprise s’avère donc essentielle dans une démarche compétitive entre les différentes entreprises, et son apport est sans doute une des clés de leur croissance.

*Tous les chiffres et toutes les références de cet article proviennent de l’assurance maladie Améli, des documents de l’INRS et des documents publics de l’INSEE.

infographie sur l’ostéopathie en entreprise

A lire également